Rencontre de l’ALPA


Atlantic Provinces Linguistic Association Logo

La 44e rencontre de l’Association de linguistique des provinces atlantiques
Saint Mary’s University (Halifax/Kjipuktuk)
Le 4 et 5 novembre 2022


Séance plénière sur la langue des signes des MaritimesExposition sur les langues des signes du CanadaAppel à communicationsSoumission des résumésProgrammeInscriptionLieu du colloqueSouperCommanditaires

EXIGENCES LIÉES AU PORT DU MASQUE SUR LE CAMPUS

Anglais 


An empty conference room

Séance plénière sur la langue des signes des Maritimes

Beverly Buchanan (Lamar University)

Préservation de la langue des signes des Maritimes : une langue en voie de disparition au Canada

La langue des signes des Maritimes (LSM) a émergé dans les provinces les plus à l'est du Canada avec des origines remontant jusqu'au Weald, une région du sud-est de l'Angleterre. La langue des signes britannique est une langue racine qui a conduit à la création de la LSM. Ce type d’émergence de langue est connu en tant qu’une langue des signes de la communauté sourde, apparaissant lorsque des personnes sourdes de différents endroits et cultures partagent un lieu commun. Compte tenu des changements dans l'histoire, Glottolog 4.6, une base de données bibliographique des langues les moins connues du monde, classe désormais la LSM comme une langue en voie de disparition. La documentation et l'analyse linguistiques de la LSM sont impératives étant donné le nombre réduit de signant.e.s natives et natifs actuel.le.s. La documentation d'un certain nombre de signant.e.s natives et natifs s'est produite à partir d’une base de vidéos enregistrées entre 1995 et 2000. L'objectif principal de cette documentation était de refléter les signes les plus courants des utilisateurs de la LSM. La recherche a révélé une différence entre les sexes, car des signes influencés ont été retrouvés plutôt chez les hommes que chez les femmes. Cette différence a montré que dans leur vie quotidienne les hommes étaient plus impliqués dans la communauté et en dehors du foyer, tandis que les femmes restaient à la maison. De ce fait, des traces du contact de langues et des interférences linguistiques ont été détectées alors que les signant.e.s continuaient à se corriger en passant des signes de la langue des signe américaine (ASL) aux signes de la LSM. Le but de cette étude est de préparer un terrain pour la création d'un dictionnaire de la LSM en ligne, conservé en format digital pour des recherches futures.

Le vendredi 4 novembre, 17:30–18:30, Sobey Building (SB), salle 265

[retour]

Exposition sur les langues des signes du Canada

Cette édition de l'APLA présentera une exposition itinérante du Musée canadien des langues axée sur les langues des signes du Canada. L'exposition sera installée à la bibliothèque universitaire, Patrick Power Library (au rez-de-chaussée). Cette exposition présente aux visiteurs six langues des signes utilisées au Canada : la langue des signes américaine (ASL), la langue des signes québécoise, la langue des signes des Indiens des Plaines, la langue des signes inuite, la langue des signes des Maritimes, et la langue des signes oneida. Des cartes, des vidéos et des illustrations expliquent l'histoire et les caractéristiques uniques de ces différentes langues.


Library Students Munn 1

[retour]

Appel à communications

Après une pause de trois ans à cause de la pandémie, l’Association de linguistique des provinces atlantiques recommence son colloque régulier dont la prochaine (44e) rencontre se tiendra à Saint Mary’s University à Halifax/Kjipuktuk, Nouvelle-Écosse, du vendredi 4 novembre au samedi 5 novembre 2022. Les colloques ALPA ont traditionnellement été une plateforme de discussion portant sur des variétés de langue, surtout celles parlées et utilisées au Canada atlantique, mais la conférence n’a pas de limites dans sa portée empirique ou théorique. Le but est d’offrir un milieu ouvert et stimulant pour les étudiant.e.s ainsi que les chercheuses et chercheurs émergeant.e.s et établi.e.s. Les autrices et auteurs, surtout les étudiant.e.s, venant des autres régions du Canada (et ailleurs) sont invité.e.s à présenter leur recherche, qu’il s’agisse d’un projet achevé ou travail en cours. Nous planifions de maintenir la tradition des colloques en personne, mais nous sommes prêts à accommoder des personnes qui ne peuvent pas se déplacer pour des raisons financières ou autres (une présentation virtuelle est une option).

[retour]

Soumission des résumés

Les autrices et auteurs sont invité.e.s à soumettre une proposition de communication, en anglais ou en français, pour une présentation de 20 minutes suivie de 10 minutes de la période des questions. Les résumés ne doivent pas dépasser 300 mots, excluant le titre et les références, et doivent être anonymes. La date limite pour la soumission des résumés est le vendredi 9 septembre 2022. Un avis d’acceptation sera envoyé vers la fin de septembre.

Les résumés doivent être soumis sur EasyChair.

[retour]

Programme

Programme détaillé avec résumés

Lien Zoom: https://smu-ca.zoom.us/j/81288171114?pwd=dDRVVDN4WGtBeU9YWDdDYjZBdGJPdz09

Présentations virtuelles sont marquées en vert. [ASL] – présentations avec interprétation ASL/anglais.

Le vendredi 4 novembre

Sobey Building (SB), salle 265

9:30–9:45

Illocution de bienvenue

Séance 1 présidée par Egor Tsedryk

9:45–10:15

 

Mark Scott (Memorial University)

Celts among the Normans: a new take on the Celtic origins of English constructions

[ASL]

10:15–10:45

Megan Gotowski (Massachusetts Institute of Technology)

Null expletives in Modern French: diachronic change and evidence for a hybrid system

[ASL]

10:45–11:00

Pause

Séance 2 présidée par Daniel Hall

11:00–11:30

Saleem Abdelhady (The American University of the Middle East)

The syntax of vocatives of entreatyː PP vocatives

[ASL]

11:30–12:00

Natalia Brambatti Guzzo (Saint Mary’s University), Guilherme D. Garcia (Université Laval)

Effects from the heritage language on the dominant language: stress in Veneto-Portuguese contact

[ASL]

12:00–12:30

Griffin Cahill (York University)

The rhotic consonant(s) in Contemporary Modern Irish

[ASL]

12:30–14:00

Pause dîner

Séance 3 présidée par Natália Brambatti Guzzo

14:00–14:30

Alexandra Tsedryk (Mount Saint Vincent University)

Creating a list of 100 idiomatic expressions for teaching purposes based on psycholinguistic normative studies and frequency data from corpora

[ASL]

14:30–15:00

Jasmina Milićević (Dalhousie University)

Empathetic use of human-denoting nouns in Serbian

[ASL]

15:00–15:30

Domenic Rosati (Dalhousie University)

Computational methods for analyzing stance in scientific texts

[ASL]

15:30–16:15

Pause

Séance 4 présidée par Carmen Leblanc

16:15–16:45

Claire Bourély (Université de Montréal)

De la dénomination du quartier Hochelaga-Maisonneuve à la création d'un quartier imaginé

 

16:45–17:15

Wladyslaw Cichocki (University of New Brunswick), Svetlana Kaminskaia (University of Waterloo)

Style, âge et débit d’articulation dans trois variétés de français au Canada

 

17:15–17:30

Pause

Séance plénière commémorative en l'honneur de Murray Kinloch présidée par Daniel Hall

17:30–18:30

Conférencière invitée

Beverly Buchanan (Lamar University)

Preservation of Maritime Sign Language: an endangered language of Canada

[ASL]

Le samedi 5 novembre

Burke Building (B), salle 218

Séance 5 présidée par Alexandra Tsedryk

9:00–9:30

Cynthia Potvin (Université de Moncton)

Variation morphosyntaxique en espagnol langue seconde et étrangère : état de la situation

 

9:30–10:00

Bernard Mulo Farenkia (Cape Breton University)

« Saute et calle en l’air !» - « Tu vas lire l’heure ! » - Phraséologismes pragmatiques et dynamiques du français au Cameroun

 

10:00–10:30

Florence Trudeau (Université de Sherbrooke)

Un auxiliaire nommé être ou avoir? Une étude sociolinguistique de l’alternance de l’auxiliaire en français madelinot au tournant du 20e siècle

 

10:30–10:45

Pause

Séance 6 présideée par Bernard Mulo Farenkia

10:45–11:15

Raymond Mopoho (Dalhousie University)

Hybridité et traduction dans les œuvres littéraires postcoloniales

 

11:15–11:45

Jean-Guy Mboudjeke (University of Windsor)

Lire « The Listener » : in the Shadow of the Holocaust d’Irène Oore comme une pseudotraduction : implications théoriques et pratiques

 

11:45–12:15

Brenna D’Arcy (Nova Scotia Community College), Terrellyn Fearn (Turtle Island Institute), Holly Green (independent)

Mi'kmaq honour song translation project

[ASL]

12:15–14:15

Assemblée générale annuelle (accompagnée de dîner)

Séance 7 présidée par Elissa Asp

14:15–14:45

Mir Sabbir Hasan (University of Bremen)

The status of Bangladeshi English in the family of world Englishes

[ASL]

14:45–15:15

Eric Henry (Saint Mary’s University)

Chronotopic modernity: language choices and landscape in Shenyang, China

[ASL]

15:15–15:45

Paul De Decker (Memorial University)

Unspeakable: sociolinguistic ideologies and concealable identities among guests on a podcast for people who stutter

[ASL]

15:45–16:00

Pause

Séance 8 présidée par Jasmina Milićević

16:00–16:30

Philip Comeau (Université du Québec à Montréal), Ruth King (York University), Carmen LeBlanc (Carleton University)

The interplay of yes-no questions and negation in Acadian Dialects

[ASL]

16:30–17:00

Basile Roussel (Université de Moncton), Sali A. Tagliamonte (University of Toronto)

“More French than anything, you know?” A variationist account of you know in Northeastern Ontario

[ASL]

17:00–17:30

Eden Hambleton (Université de Moncton)

L’ouverture à l’Autre : quel rôle joue l’identité uni-/bi-/multilingue sur les représentations de l’Autre dans les communautés francophones du Nouveau-Brunswick?

 

19:30

Souper (voir les détails ici)

[retour]

Inscription

Les frais d’inscription pour le colloque sont de $100 (dollars canadiens) ($70 pour les retraités et les étudiants) + 15% de taxe de vente harmonisée (TVH). Ces frais incluent une cotisation pour soutenir l’Association de linguistique des provinces atlantiques ($15 pour les retraités et les étudiants et $30 pour tous les autres membres). Les frais d’inscription doivent être payés en ligne par une carte de crédit (Visa ou Mastercard).

Formulaire d'inscription


Atrium

[retour]

Lieu du colloque

Saint Mary’s University
923 Robie Street
Halifax/Kjipuktuk, NS, Canada B3H 3C3


 apla44@easychair.org

Carte du campus

Information concernant stationnement temporaire

Le 4 novembre Sobey Building (SB), salle 265 Le 5 novembre Burke Building (B), salle 218

Sobey Building 
_A2Z9227

[retour]

Souper

Le souper suivant le colloque aura lieu le samedi 5 novembre à 19:30. Le restaurant est à moins de 25 minutes à pied du lieu du colloque:    

Trattoria da Claudio 

1569 Dresden Row, Halifax, NS

Vous pouvez consulter le menu ici. Des options végétariennes et véganes ne sont pas indiquées, mais elles peuvent être accomodées facilement. Veuillez informer les organisateurs du colloque de vos restrictions alimentaires.

Comme on est un grand groupe, les participant.e.s sont prié.e.s de payer 18% de pourboire pour le service.

[retour]